Trois jours à Paris

Chargement Évènements
  • Cet événement est passé
Musée_Jacquemart_André_2007_-_Recoura

MUCHA. Musée du Luxembourg

Eblouissante Venise !  Grand Palais

Miró, La couleur de mes rêves. Grand Palais

Caravage à Rome, amis & ennemis. Jacquemart-André


 

Arrivée à Paris vers 13h. Déjeuner et temps libre dans le quartier de Saint Ger

Vendredi à 16h45 et 17h15, visite guidée de l’exposition Alphonse Mucha au Musée du Luxembourg.

Artiste tchèque de renommée internationale, Alphonse Mucha reste indissociable de l’image du Paris 1900. Sa célébrité lui vient surtout de ses élégantes affiches d’un style très affirmé, emblématique de l’Art Nouveau. Mais son activité d’affichiste occulte trop souvent les autres aspects de sa production comportant aussi des peintures, des sculptures, des dessins, des décors, des objets d’art… Au travers de toutes ces œuvres, c’est la figure d’un homme qui se dessine, mystique et visionnaire, animé d’une véritable pensée politique, à l’heure du renouveau national tchèque et de l’éclatement de l’empire austro-hongrois. Tout le travail préparatoire pour L’Épopée slave qui l’occupe entre 1911 et 1928 témoigne de son attachement à son pays natal et de son rêve d’unité entre les peuples slaves. Au-delà du maître de l’Art Nouveau, c’est donc l’œuvre foisonnante et la personnalité singulière de cet artiste que l’exposition entend révéler aux visiteurs.

Dîner et logement au Novotel Gare Montparnasse.

Samedi à 10h, visite libre de l’exposition « Miro » au Grand Palais.

Cette rétrospective de l’œuvre de Miró offre un panorama exceptionnel sur son travail qui s’étend sur presque sept décennies. 250 œuvres diverses (peintures, dessins, céramiques et sculptures) sont réunies afin de découvrir ou redécouvrir l’œuvre d’un des plus célèbres artistes du XXème siècle. On y découvrira des pièces majeures qui témoigneront de son évolution stylistique :  de l’expressionnisme au surréalisme, un superbe voyage à travers son œuvre.

Samedi 11h30 et 12h15, visite guidée de l’exposition « Eblouissante Venise ! »  Grand Palais

Héritière de longs siècles de domination sur la Méditerranée, la Venise du 18e siècle a perdu de sa puissance politique et commerciale et de son influence. Cependant, la production des artistes reste de tout premier plan. Une grande énergie anime la vie sociale. Fêtes officielles, opéra, théâtre, réceptions somptueuses, divertissements variés ponctuent le quotidien et étonnent les étrangers de passage. L’exposition évoque les derniers feux de la République avant sa chute en 1797, à travers des oeuvres de médiums divers : peinture, sculpture, costume, objets d’art, instrument de musique, etc. En hommage à cette vitalité, musiciens, danseurs et comédiens dialogueront avec l’art et avec le public.

La suite de l’après-midi sera libre et nous nous retrouverons vers 18h30 pour dîner avant d’aller au théâtre du Palais Royal à 20h30 voir Edmond de …. Pièce récompensée par 5 Molières en 2017.

Quel bonheur, quelle émotion et quel panache que cet Edmond. Cette épopée théâtrale avec 12 comédiens dotés d’un esprit de troupe, 30 rôles et des changements de décors  est une fête de théâtre comme on en voit peu.
L’auteur Alexis Michalik  véritable « star » en France  a le chic pour écrire des histoires vertigineuses, du grand théâtre populaire au sens noble du terme. Après ses deux premiers succès (Le Porteur d’Histoire et Le Cercle des Illusionnistes) Edmond raconte la triomphale première de Cyrano de Bergerac, le plus grand succès du théâtre français. On frissonne d’entendre ces répliques mythiques, on s’émeut de la puissance d’une telle réussite. Mais cette fois-ci, le héros, c’est Rostand. Ou pour les intimes : Edmond ! Un incontournable de la saison !

Logement au Novotel Gare Montparnasse

Dimanche matin, visite de l’exposition « Caravage à Rome, amis & ennemis » ( 20 personnes en visite guidée – 20 personnes avec audio-guides. Les 1ers inscrits pourront choisir)

Giotto, Masaccio, Masolino, Piero della Francesca, Ribera, Caravage… autant d’artistes de premier plan qui seront ainsi mis en lumière. Aux oeuvres issues de la Fondation Roberto Longhi, présentées pour la première fois en France, répondront les oeuvres prêtées par les plus grands musées français et italiens. Un dialogue inédit entre ce grand connaisseur et ses passions artistiques.

L’exposition s’ouvre sur une section consacrée aux oeuvres de Caravage dont le célèbre Garçon mordu par un lézard de la Fondation Roberto Longhi (Florence). Artiste emblématique pour lequel Roberto Longhi s’est passionné, Caravage a révolutionné la peinture italienne du XVIIe siècle en passant d’une peinture naturaliste à une peinture plus inspirée, marquée par le clair-obscur. Autour du Garçon mordu par un lézard, deux autres oeuvres de Caravage sont exceptionnellement réunies : Le Couronnement d’épines de la Collezione Banca Popolare di Vicenza et L’Amour endormi de la Galleria Palatina (Florence).

Fidèle à la démarche de Roberto Longhi, l’exposition mettra en regard les oeuvres de Caravage et de ses émules, en montrant l’influence des thèmes et du style de cet artiste sur ses contemporains, à Rome d’abord, puis dans toute l’Europe. L’exposition retrace ainsi au Musée Jacquemart-André quelques-uns des moments clés de l’art italien grâce aux lumières apportées par Roberto Longhi, des maîtres de l’avant-garde de la Renaissance italienne, jusqu’à Caravage et les caravagesques.

Déjeuner libre dans le quartier de la Motte Piquet ( 7ème arrondissement)

14h-  visite guidée du 11 Conti, La Monnaie de Paris

Rouvert fin septembre 2017 après six années de travaux, le Musée du 11 Conti a pour but de faire vivre une expérience interactive et sensorielle unique dédiée au métal, au savoir-faire et aux patrimoines de la Monnaie de Paris, une institution créée en 864 par Charles-le-Chauve qui peut se targuer d’être la plus vieille entreprise du monde encore en activité.

Trois thématiques sont au coeur du nouveau musée : la découverte des métiers et des techniques de création et de fabrication de monnaies et d’objets d’art ; la présentation des collections patrimoniales d’objets et de monnaies – certaines encore jamais exposées au public – dans une scénographie moderne ; l’approche des échanges et des mouvements, qu’ils soient de monnaies, de matières premières ou de savoir-faire à travers le monde.

Véritable palais-usine (150 ouvriers y travaillent), l’Hôtel de la Monnaie construit en 1775 par Jacques-Denis Antoine offre après restauration de ses superbes volumes néo-classiques une visite surprenante, passionnante.

 

Départ à 8h de la gare Centrale, rue de Loxum, à 8h45 de Nivelles. Saint Ghislain sur demande.

Retour prévu dimanche vers 21h.

625€ Comprenant l’AR en car****, les 2 nuits au Novotel **** Gare Montparnasse avec petit déjeuner-buffet, les dîners des 2 soirs (boissons non incluses), le théâtre en cat « carré d’or »                ( 5ème et 6ème rangs), les entrées et visites guidées comme mentionnées ci-dessus. Prix NM 635€.

décembre 07 2018

Details

Debut: 7 décembre
Fin: 9 décembre
Prix: 635€
Categorie: , ,

Emplacement

Paris

Paris, France

+ Google Map

Organisateur

Véronique Halpouter
Téléphone: 02.500.50.95
Email:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *