Conférence – Germaine Richier

Chargement Évènements
germaine

Conférence donnée par AMELIE d’ARSCHOT

Lorsque l’on pense à la sculpture de la première partie du XXe siècle, surgissent aussitôt les noms prestigieux de Giacometti, Bracusi, César ou Calder pour n’en citer que quelques-uns. Le monde de la sculpture est un monde essentiellement masculin. Camille Claudel sera l’exception qui en confirme la règle. Le terme « sculptrice » étant considéré comme une faute de français ou de bon goût, on évoque alors «  la femme-sculpteur ».

Germaine Richier est née en 1902 à Grans dans les Bouches du Rhône. Deux ans plus tard, la famille s’installe dans une propriété familiale proche de Montpellier. La petite fille y passera des jours heureux et sera imprégnée par la beauté des paysages, les champs d’oliviers à perte de vue et les insectes et batraciens qui en sont les musiciens. 

Décidant d’aller étudier à l’école des Beaux- Arts de Montpellier, elle devra imposer sa volonté de se consacrer à l’art à sa famille peu enthousiaste. Elle suivra un enseignement assez classique en matière de sculpture. Rapidement, son talent saute aux yeux de ses maîtres et elle suivra des cours dans l’atelier privé d’un sculpteur de renom : Antoine Bourdelle. Germaine Richier manifeste une imagination créatrice, une originalité par son œuvre burinée comme l’écorce des arbres. 

En 1936 elle reçoit le prix Blumenthal en sculpture et un an plus tard, elle participe à l’exposition «  Les femmes artistes d’Europe » à Paris. 

Participant à des nombreuses expositions, Germaine Richier a connu le succès de son vivant. 

Cependant aujourd’hui, elle n’a pas encore la place qu’elle mérite. On pourrait dire que Richier est morte deux fois, une première fois en 1959 et la seconde fois, avec son oubli au cours des années soixante, la plaçant dans l’ombre des immenses araignées de Louise Bourgeois. Depuis une quinzaine d’années, de nombreux musées tâchent de la ressusciter grâce à de superbes expositions.  Le musée Pompidou à Paris lui a consacré il y a quelques mois une exceptionnelle rétrospective.

novembre 26 2024

Details

Date: 26 novembre
Horaire: 14:00 - 17:00
Prix: 27€
Categorie:

Emplacement

Siège du MR

84-86 Avenue de la Toison d’or
Bruxelles, 1060 Belgique

Le prix inclut un café ou boisson soft.

Rdv à 13h50 au 84-86 Avenue de la Toison d’or à 1060 Bruxelles ( Métro Hôtel des Monnaies).

Organisateur

Véronique Halpouter
Téléphone: 02.500.50.95
Email: