Le Louvre à Lens & Le LAM à Villeneuve d’Asq

Chargement Évènements
soleil

En matinée

Visite de l’exposition « SOLEILS NOIRS » au Louvre-LENS

Poétique et sensorielle, l’exposition offre une rencontre inédite avec des chefs-d’œuvre de la peinture moderne et permet la découverte d’un art contemporain inspirant. Près de 75 ans après l’exposition mythique « Le Noir est une couleur », le visiteur du Louvre-Lens est plongé dans l’observation fascinante de cette tonalité au symbolisme pluriel dans les arts occidentaux, de l’antiquité à nos jours. Couleur du paradoxe, le noir est-il une absence de lumière, un vide, une somme réjouissante de toutes les couleurs, un éblouissement ? D’emblée, l’exposition immerge le visiteur dans une expérience familière  du noir grâce à une salle consacrée à l’un des phénomènes naturels du noir ayant le plus largement retenu l’attention des artistes : la nuit. Quand la nuit tombe, sublime, se lève une terrible beauté (Vernet, Deperthes), un monde sans limite paraît (Fontana). Archétypal et physiologique, le noir forme un élément structurant mais ambigu de la représentation du sacré, à la fois couleur de tous les commencements, de l’infini, de l’intemporel mais aussi celle de la mort et de l’ignorance. La philosophie des Lumières, au 18e siècle, dans sa lutte pour le triomphe de la Raison et la fin de l’obscurantisme a paradoxalement amené un regain d’intérêt pour l’étrange, la folie mais aussi la magie qui contribuent à l’émergence d’un romantisme noir durant tout le siècle suivant. La fin du 19e siècle voit le développement d’un imaginaire décadent qui associe satanisme, sensualité, péché et mort (Rops, Doré). Mais, le noir infernal et maléfique se double d’un versant bénéfique et vénérable. Cette dualité de la couleur apparait comme une manière poétique de conjurer le noir par le noir.

Déjeuner exceptionnel à la table de Marc Meurin, chef doublement étoilé, dont nous découvrirons la cuisine inventive dans son restaurant attenant au Louvre-Lens, sa terre d’origine.

L’après-midi

William Kentridge «  Un poème qui n’est pas le nôtre »

L’après-midi nous amènera à Villeneuve d’Asq au LAM pour y visiter la grande exposition consacrée à William Kentridge «  Un poème qui n’est pas le nôtre ».

kentridge

L’année 2020 s’ouvre au LaM par la première grande rétrospective en France consacrée à William Kentridge, artiste reconnu à l’échelle internationale comme l’un des plus talentueux de sa génération. Conçue en étroite collaboration avec le Kunstmuseum de Bâle, l’exposition investit la moitié de la surface du musée et présente des oeuvres inédites, jamais montrées en Europe (des tous premiers dessins à la dernière oeuvre en cours de réalisation).

Originaire d’Afrique du Sud, William Kentridge est un créateur parmi les plus prolifiques de ces vingt dernières années.

Avant tout dessinateur, il est également graveur, sculpteur, cinéaste, acteur et metteur en scène. Au cours des dernières décennies, sa pratique a évolué vers des oeuvres immersives à la fois spectaculaires, théâtrales et très émouvantes, faisant de lui un artiste total, maîtrisant tous les moyens d’expression.

William Kentridge s’inscrit dans une lignée d’artistes qui, de Léonard de Vinci à Pablo Picasso, maîtrisent toutes les formes d’expression, du dessin à la mise en scène théâtrale. Il y ajoute les moyens de son époque : la vidéo, l’animation ou la performance.

octobre 02 2020

Details

Date: 2 octobre
Prix: 125€
Categorie:

Emplacement

Louvre Lens

99, rue Paul Bert
Lens, 62300 France

+ Google Map

INFORMATIONS

Prix non-membre 135€ (Prix sous réserve du nombre de guides suivant les mesures sanitaires.)

Le prix comprend le trajet en car, le déjeuner boissons comprises, les entrées et les visites guidées aux expositions sus-mentionnées.

Départ à 8h de la rue de Loxum. Possibilité d’un arrêt à Enghien ( sur demande). Retour vers 19h.

Organisateur

Véronique Halpouter
Téléphone: 02.500.50.95
Email: